TRAIN DE VIE

Ils sont deux :
- Béranger Saunière monte à Paris pour faire expertiser, et obtenir une traduction incompréhensible d’un ancien parchemin. Une personne mystérieuse souhaite s’entretenir avec lui. Dans son voyage il rédige quelques notes sur la construction de son domaine.
- Emmanuel Laurens va rencontrer des artistes d’Art Nouveau pour passer plusieurs commandes sur la décoration de son château à Agde.
Depuis 1898, il construit son château de Belle-Isle à Agde. Ce qui ne manque pas d’intéresser Saunière qui commence par ailleurs la construction de la villa Béthanie à Rennes le Château.
Ils se découvrent des passions communes:
L’ Art Royal des constructeurs (architecte/bâtisseur).
La musique, le chant lyrique.
L’alchimie (dite art de musique).
L’occultisme (très en vogue à l’époque).
De fait une amitié va naître entre eux.
Un destin fait de respect, de curiosité, de doute aussi, les unit.

Tout au long de ce récit, le lecteur découvrira:
- un parchemin intraduisible qui attire les convoitises,
- une confrérie, un ordre, une guilde,
- une quête individuelle et collective,
- des intrigues porteuses de bonheur et de malheur,
- des événements historiques,
- de nombreuses questions posées aux lecteurs sur le sens de la vie.

« Il est bon de croire certaines choses, et mauvais d’en croire d’autres, indépendamment de savoir si ces choses-là sont vraies ou fausses.»
Bertrand Russel